Qui n’a jamais ressenti de vide intérieur lève la main ! Nous avons tous d’une manière ou d’une autre connu ce sentiment de gouffre qui nous envahit sans qu’on ne sache pourquoi.

Face à cette sensation de coquille vide, notre premier réflexe est d’essayer de combler notre manque par des mécanismes non adaptés : nourriture, sport ou travail intensif, tabac, drogue, sexe, ou tout autre type d’addiction et de dépendance affective. Grosse erreur!

Et si je vous disais que le sentiment de vide intérieur est la meilleure sonnette d’alarme que votre corps (et en l’occurrence votre esprit) puisse vous donner ? Ça vous étonne ? Lisez la suite… 🙌

Qu’est-ce que le sentiment de vide intérieur ?

Guide Trouver sa Voie

Les psychiatres définissent le vide intérieur comme un sentiment commun à tous : c’est ce qu’ils appellent le vide existentiel.

Il devient pathologique lorsque l’image de soi (le « Je ») est faussée, sujette à des attentes irréalistes. L’éternel insatisfait ressent un manque qu’il va tenter de combler en adoptant un comportement de fuite. Il peut avoir des crises de boulimie, par exemple, ou une addiction sévère. Bien souvent, le vide intérieur associé à la dépression, ou à d’autres troubles psychologiques, entraîne une dépendance affective mettant en péril la santé de la personne ainsi que la qualité de ses relations personnelles.

Pour faire simple : le vide peut être représenté par un miroir ou un puits sans fond. Cette peur d’être seul avec soi-même engendre une recherche du bonheur à l’extérieur. On va compenser un manque imaginaire par une relation toxique ou une alimentation déséquilibrée. Et comme ça ne suffira pas pour combler ce vide existentiel, la déception sera grandissante et l’on se mettra à chercher un autre stratagème pour se remplir… de vide ! Et c’est là que l’on tourne en rond incessamment, que nous faisons les mauvais choix, car nous n’avons pas la capacité de distinguer nos réels besoins.

Quel est le message du vide existentiel ?

Vide Existentiel
Le message du vide existentiel est de s’écouter, savoir qui on est et déterminer ce qu’on veut !

Lorsque la sensation de vide intérieur vient annihiler l’énergie de vie qui est en nous, c’est comme si l’ennui tapait à votre porte et que vous le laissiez entrer. Pourquoi agissons-nous ainsi ? Tout simplement à cause de fausses croyances envers nous-mêmes. Les émotions sont à la fois des capteurs et des émetteurs de signaux venant nous mettre face à une situation agréable ou au contraire, un danger. L’être humain fonctionne à l’envie, au désir et au plaisir, mais il a aussi besoin de donner un sens à sa vie.

Lorsque nous ne ressentons plus aucun plaisir, nous sommes déprimés et vides. Et inversement. Ce cercle vicieux créé par nos propres pensées peut grossir jusqu’à un point de non-retour. Pour éviter cela, il existe plusieurs méthodes efficaces de manière à réactiver l’envie, la passion, la motivation, puis se mettre en action.

Dites-vous ceci : si vous vous sentez vide à l’intérieur, écoutez-vous, c’est qu’il est temps de changer de vie. Est-ce le travail qui ne vous plaît plus ? Ou une relation qui ne vous convient pas ? Ce qui est certain, c’est que votre esprit est en souffrance et votre corps en manque total d’énergie. Il est temps d’agir et reprendre le contrôle !

Appel Offert avec Damien Bouvier

Pourquoi chercher à combler son vide intérieur n’est pas la solution ?

Se Sentir Vide
La dépendance affective est une des conséquences toxiques du sentiment de vide intérieur.

Le vide intérieur est l’expression de plusieurs fausses croyances et d’états psychologiques qui font souffrir, tels que :

  • le manque affectif ;
  • la dépendance affective ;
  • le sentiment d’abandon ;
  • un manque de confiance en soi ;
  • une dépression majeure ;
  • un burn-out ;
  • une sensation constante d’insécurité…

Chercher à combler le vide à tout prix serait se remplir de relations idéalisées. Celles-ci font forcément souffrir et on est déçus puisque le scénario qu’on s’est fait dans notre tête n’existe pas dans la réalité. Lorsqu’on va chercher le bonheur à l’extérieur, c’est qu’on ressent une angoisse d’abandon nous empêchant d’y voir clair.

Alors, me direz-vous, quelle est la solution pour ne pas se sentir vide ? Comment retrouver l’envie et surtout comment donner du sens à sa vie ? ✨

Je ne suis ni psychiatre ni psychologue, et je ne détiens pas la solution miracle, car vous seul l’avez ! Chaque personne est différente, elle a un vécu et un ressenti qui lui sont propres. Vous êtes unique, gardez à l’esprit que la réponse se trouve en vous ! Pour sortir de votre enfermement mental, il faut aller puiser dans votre être profond, apprendre à savoir qui vous êtes et ce que vous voulez.

4 conseils pour abolir le vide intérieur

Sentiment de Vide Profond
Il est temps de casser le sentiment de vide intérieur pour être soi !

Face à la souffrance qu’engendre le sentiment de vide intérieur, il faut agir vite pour ne pas laisser s’installer cet état d’apathie ou d’aliénation entraînant une solitude perverse. J’accompagne les personnes qui ne savent pas quoi faire de leur vie et n’ont plus goût à grand chose. Ainsi, je peux vous conseiller 4 astuces pour reprendre les rênes de votre existence : 😉

1. Acceptez vos émotions et laissez vous tranquille

En coupant toute source de distraction nuisible (comme les heures passées devant les réseaux sociaux, par exemple), durant un laps de temps, vous allez pouvoir revenir à vous en accueillant vos émotions. Et ça, ça fait peur ! Les séries de confinements ont montré à quel point les humains n’aiment pas le vide, et à quel point le monde occidental ne sait pas faire de pause ni revenir à soi. Pourtant, c’est essentiel de retrouver sa source originelle, car c’est se reconnaître en tant qu’individu. Là où on semblait s’être perdu, on se retrouve et on prend conscience de notre existence.

Je l’écris souvent dans mes articles : la méditation et toutes les disciplines dérivées aident à reprendre son souffle de vie. Quand tout est vide dedans, il reste toujours la respiration. Faites l’expérience de fermer les yeux, ou de fixer un point au sol les yeux ouverts si vous préférez, puis concentrez-vous sur votre respiration. Le fait de sentir et de visualiser l’air entrant et sortant naturellement de vos poumons devrait vous apaiser au bout de quelques minutes. C’est la vie qui circule en vous, l’air qui remplit et vide vos poumons pour les remplir à nouveau. Vous y êtes ?

Eh bien, le vide intérieur, c’est pareil, vous pensez être vidé de toute substance de plaisir, de vie, mais vous respirez, donc vous allez forcément vous remplir à un moment donné. Le tout est de savoir en prendre conscience pour ajuster ce qui vous remplira de manière saine et non plus destructrice.

Etre Zen
Ralentir son rythme et prendre le temps de se retrouver.

2. Détachez-vous du jugement des autres pour être pleinement soi

L’individu vit en société, le regard de l’autre est donc un facteur de stress important. Suis-je à la hauteur ? Est-ce que j’ai bien fait ceci ou cela ? Quelle image je renvoie si je me comporte de telle manière ? Pour cesser la rumination intérieure qui est essentiellement constituée de pensées limitantes (négatives), il est important de se détacher du jugement des autres. Dites-vous plusieurs choses :

  • L’autre juge quand lui-même se sent mal dans sa peau. Son jugement ne vous est donc pas destiné.
  • « Je » n’est pas l’autre (clin d’œil à Rimbaud), car je suis un individu unique même si je compose avec l’autre dans une société régie par des lois.
  • « Ne faites pas de suppositions » est le 3e accord toltèque érigé par l’écrivain et guide spirituel, Miguel Ruiz. Notre imagination est infinie, et l’on croit souvent à tort que les gens vont penser du mal de nous, alors que ce n’est pas toujours le cas. Nous sommes à la fois la victime et le bourreau en étant exigeants et critiques envers nous-même.

3. Entourez-vous des bonnes personnes

L’entourage est essentiel pour garder un équilibre de vie, surtout dans les périodes de doute existentiel. Savoir s’entourer des bonnes personnes nécessite un travail d’introspection en amont. Ce n’est que lorsque vous pourrez sortir de la dépendance affective, lorsque vous ne verrez plus l’autre comme un moyen de combler un manque, que vous pourrez enfin être libéré. Dans une relation amoureuse ou amicale, l’autre n’est pas là pour remplir un vide ni pour réparer les blessures du passé. C’est très important de retrouver son indépendance affective pour reprendre confiance en soi et agir en tant que personne.

Si vous ressentez le besoin d’être accompagné, de parler à un professionnel de votre attachement ou de votre dépendance et que vous voulez vous en défaire pour retrouver l’harmonie, contactez un psychologue ou un psychiatre, ou alors prenez rendez-vous avec un coach en développement personnel. Parfois, un coup de pouce ciblé pourra vous remettre dans les rails pour avancer dans votre vie personnelle ou professionnelle.

4. Mettez-vous en action !

Se Mettre en Action
L’action efface les peurs et diminue la sensation de vide existentiel.

Nos pensées négatives nous paralysent, nous ne le savons que trop bien. Même lorsque vous vous sentez mal dans votre peau, que vous vous dites « je ne trouve pas ma voie« , agissez ! Faites chaque jour quelque chose qui vous met en joie. Les exercices physiques sont fortement recommandés lorsqu’on est en dépression. Il suffit parfois de 15 min par jour pour reprendre peu à peu goût à la vie. Allez marcher en nature si vous n’avez envie de voir personne. Sortez et aérez-vous le corps et la tête !

Vous avez le droit de ressentir un vide, de vouloir vous isoler un temps, prenez ce temps pour vous, pour vous ressourcer. Puis lorsque vous serez prêt ou prête, mettez-vous en action pour construire votre projet de vie au jour le jour.

Sénèque dans ses Lettres à Lucilius disait : « Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. » À méditer ! 🙏🏼

Mot de la Fin

Lorsque vous ressentez un vide intérieur, c’est qu’il est temps de changer de vie. Ce sentiment pourtant négatif est une sonnette d’alarme efficace permettant de rebondir vers votre véritable nature. Alors si vous vous sentez démuni face à ce passage à vide, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel ou un coach de vie. Et avancez vers votre chemin, celui que vous avez choisi, sans peur, en sachant que chaque jour, vous avez la possibilité de recommencer encore mieux ! ✨

>> 👉 Rejoignez la Communauté avec le Groupe TELEGRAM 📲

Accompagnement Coaching Damien

– Article rédigé en collaboration avec la plume de « Lou Rédac ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.