Je n’ai pas envie de travailler… Cette phrase vous est familière ?

Votre métier ne correspond pas à votre personnalité ni à vos valeurs ? Vous êtes perdu et ne savez pas quel métier faire ? Tout s’embrouille dans votre tête et vous rentrez peu à peu dans une dépression que vous n’aviez pas vu venir.

Alors comment faire quand on n’a pas envie de travailler ? Quelle est la cause principale de cette démotivation au travail et comment y remédier ? Cet article peut vous aider à y voir plus clair.

5 causes de démotivation au travail

Avant de trouver une solution à votre démotivation professionnelle, il convient d’en chercher les causes, faire le point. Voyons ensemble quelles pourraient être les raisons qui nous poussent à ne plus avoir envie de travailler :

1. Burn out : épuisement professionnel

Si vous faites partie des 2,55 millions de Français qui ont fait un burn-out sévère en 2021, il est tout à fait normal de ne pas avoir envie de retourner au job.

L’épuisement professionnel est en hausse depuis la crise sanitaire. Le télétravail est devenu la norme pour bon nombre d’entre nous. Ce mode de travail est arrivé brutalement, il a fallu s’adapter très vite et apprendre à s’organiser autrement. Nous n’avons pas eu de transition, le bureau s’est installé à la maison et il a fallu composer avec. Certains n’ont pas réussi à compartimenter vie professionnelle et vie personnelle.

Avoir un planning chargé est considéré comme valorisant dans notre société moderne. Pourtant, il est parfois nécessaire, pour ne pas dire « vital », de prendre du temps pour réfléchir à sa vie. Savoir s’arrêter de travailler lorsqu’on a une charge de travail excessive, nous épuisant moralement et physiquement, est une des clés de l’épanouissement.

Malheureusement, certains attendent bien trop souvent l’extrême limite, celle où le corps n’en peut plus et déclenche une maladie ou un accident, pour forcer à se mettre en pause.

Pas Envie de Bosser
Le burn out, une conséquence possible de la démotivation au travail.

2. Bore out : l’ennui au travail

Il existe un autre cas de figure qui vous rend malheureux et qui ne donne pas envie de travailler, c’est l’ennui.

Aujourd’hui, appelé bore out, s’ennuyer est une forme de mal-être professionnel, car on se sent inutile, on ne trouve pas de sens à ce qu’on fait. Et l’être humain, en tant qu’être pensant, a besoin de donner un sens à sa vie.

Parfois, on fait un métier pendant une dizaine d’années et puis, on ne trouve plus l’intérêt de le faire, car on a évolué et nos besoins aussi. On s’ennuie en répétant chaque jour les mêmes tâches qui n’ont plus vraiment de sens.

On commence à aller au travail à contre-cœur chaque matin, puis la boule au ventre. Il arrive qu’une fatigue émotionnelle s’installe à tel point qu’on s’enferme et on rentre peu à peu dans une phase dépressive.

3. La mauvaise ambiance de son environnement de travail

Travailler 7h par jour dans un environnement de travail malsain relève de l’exploit et ne donne pas envie de travailler.

Mauvaises ententes entre collaborateurs, salariés ou dirigeants, être sous tension toute la semaine à cause d’un collègue toxique engendre beaucoup de stress. Le management d’une entreprise devrait mettre en avant la communication et le bien-être au travail pour éviter de voir ses collaborateurs s’essouffler et partir.

L’absentéisme au travail est une donnée à prendre en compte dans une structure qui ne cesse de prôner la performance au détriment de la qualité des rapports humains. Pourtant, un employé motivé et heureux dans son poste sera bien plus productif et engagé.

Guide Trouver sa Voie

4. L’absence de perspective d’avenir et d’évolution

Si malgré vos vœux d’évolution formulés chaque année auprès de votre patron, vous êtes toujours au même poste, il est probable que vous soyez vite démotivé.

Vouloir évoluer est naturel, on acquiert des compétences au fil des années et on souhaite passer à l’étape supérieure !

Prenons l’exemple d’un employé de grande surface qui met en rayon des fruits et légumes depuis 6 ans.

Il vise un poste de chef de rayon, car il sent qu’il en est capable et qu’il pourrait s’épanouir dans ce nouveau rôle. Or, la direction ignore sa demande et offre le poste à un autre employé fraîchement arrivé. Ressentiriez-vous de la frustration, de la colère, voire un manque de confiance en vous si ça vous arrivez ? Vous n’auriez certainement plus envie de travailler dans ces conditions.

5. Un passage à vide ou un réel besoin de reconversion professionnelle

Nous avons tous des moments de doutes et de passages à vide : soit nous sommes épuisés par notre travail ou alors, nous rencontrons des ennuis personnels. Que ce soit une maladie, un problème familial ou une charge de travail accrue, vous n’avez plus envie d’aller travailler. Il est peut-être temps de vous arrêter !

Couper avec un environnement de travail négatif, prendre le temps de se soigner ou de faire face à des obstacles, tout cela fait partie de la vie. Il arrive parfois qu’il soit nécessaire de se mettre en pause pour affronter la tempête qui nous traverse. Cependant, si cette période dure trop longtemps, c’est peut-être qu’il est l’heure d’envisager une réorientation, une reconversion professionnelle.

Trouver sa solution pour ne plus dire : je n’ai pas envie de travailler

Une fois que vous avez déterminé la ou les causes de votre démotivation, vous pourrez trouver en vous la solution pour vous remettre dans les rails d’une vie professionnelle épanouie et arrêter de vous répéter en boucle : « je n’ai pas envie de travailler ». Parmi les nombreuses solutions à ce phénomène, cherchez en vous la motivation vous permettant de sortir de ce cercle infernal.

Soif de Travail
Trouvez en vous l’énergie pour vous mettre en action.

Acceptez la situation et lâchez prise

Quand on arrive à un certain stade d’aversion et démotivation au travail, lâcher prise est essentiel pour avancer. Commencez par accepter la situation en vous disant que c’est un nouvel apprentissage dans la vie. S’il faut un arrêt de travail, faites-le avant que votre santé n’en pâtisse.

Savoir s’arrêter au bon moment est la clé de tout équilibre alors ne vous mettez pas de côté et traitez-vous toujours en première classe !

Prenez le temps nécessaire pour votre vie

Durant ces moments de pause, il est important de se recentrer sur soi pour savoir qui vous êtes et ce que vous voulez. Essayez de faire le bilan de votre vie et notez sur une feuille tout ce que vous avez déjà réalisé :

  • Focalisez-vous sur vos succès.
  • Notez vos points forts et vos points faibles.
  • Listez vos compétences et vos appétences (ce que vous aimez faire).
  • Détaillez vos ambitions, posez vos rêves.
  • Mettez en avant vos passions.
  • Écrivez ce qui vous rend heureux chaque jour.
  • Essayez de trouver un objectif de vie facilement atteignable et notez quelles sont les actions qui vous permettront de l’atteindre.
Appel Offert Coaching

Retrouvez le plaisir chaque jour

Si vous avez perdu la motivation au travail et que vous n’avez plus envie de rien, il est difficile de se faire plaisir une fois rentré chez soi. Et pourtant, c’est essentiel pour ne pas sombrer dans une dépression plus ou moins passagère.

Utilisez la liste de vos envies, de votre bilan de vie pour mettre en place chaque jour, sans exception, une petite action vous permettant de vous faire du bien.

Si vous aimez marcher en nature, c’est parfait, car le fait de se reconnecter à son environnement a un effet bienfaiteur sur notre santé physique et morale.

Si vous aimez danser, faites-le, même seul chez vous, peu importe l’endroit et le moment. Et pour ceux qui sont adeptes de sport, allez-y foncez, mettez en place une routine bien-être vous permettant de vous défouler, vous aérer et calmer vos angoisses ainsi que votre sensation de vide. Et surtout, n’oubliez pas que nous ne pouvons pas être heureux sans lien social, alors, sortez voir vos amis, ils sont précieux dans ces moments de flottement.

Déterminez vos envies concrètes

Peu à peu, en lâchant prise, en faisant des choses que vous aimez au quotidien, même si ce n’est que 10 minutes par jour, vous allez y voir plus clair. Et si avant cela, vous vous sentiez perdu, à ce stade de votre introspection, vous pourrez déterminer avec plus de certitudes vos envies. Notez-les et faites-en un objectif professionnel. Ce peut être :

  • Travailler dans une ambiance sereine
  • Faire un métier qui me plaît
  • Vivre de ma passion, me mettre à mon compte
  • Aider les autres

Arrêtez de procrastiner, mettez-vous en action

Dès l’instant où tout s’éclaircit et que les pensées, autrefois négatives, se sont transformées en pensées positives et concrètes, vous allez pouvoir agir.

Comment ? Tout simplement en arrêtant de procrastiner et en établissant un plan d’action. Si vous n’y arrivez pas tout seul, vous pouvez :

  • demander conseil auprès de Pôle Emploi, si vous êtes demandeur d’emploi ;
  • faire un bilan de compétences poussé avec un suivi personnalisé ;
  • vous faire accompagner par un coach de vie spécialisé en reconversion professionnelle.

Changez de métier si nécessaire

Agir est la base de toute évolution vers l’épanouissement personnel et professionnel.

Si votre métier actuel vous rend malheureux et que vous n’avez plus envie d’aller travailler, il est peut-être temps de quitter son travail et de changer de métier. En suivant les étapes que je vous conseille, vous pourrez réfléchir à un avenir professionnel plus adapté à votre personnalité et à vos valeurs.

Si vous décidez de changer de branche professionnelle, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • vous former ;
  • reprendre vos études ;
  • effectuer des stages en entreprise ;
  • apprendre sur le tas.

Ne travaillez plus, faites une activité qui vous passionne

Et si vous ne voulez plus du tout travailler, à moins d’être rentier ou d’avoir touché un gros héritage vous mettant à l’abri pour le reste de votre vie, ce sera difficile de vivre financièrement dans notre système basé sur l’économie. Il reste une option, choisie par de plus en plus de Français, celle de changer de voie et vivre de sa passion.

Se lever chaque matin avec l’envie et la motivation de faire ce qu’on aime séduit de plus en plus de trentenaires, d’autant plus que c’est possible !

Pour cela, il est important d’avoir pris conscience de son mal-être au travail, d’avoir accepté la situation dans un premier temps. Puis d’être passé par toutes les phases évoquées pour arriver au moment où la petite lumière en vous a grossi, se transformant en projet professionnel adapté.

Désir Profond de Travailler
Savoir sauter dans le vide, lâcher prise pour changer de vie et être heureux.

En Résumé

Si vous ne ressentez plus l’envie de travailler, penchez-vous sur toutes les possibilités qu’il existe pour vous sortir de cette situation oppressante. Vous verrez qu’à chaque problème, sa solution, comme dit le proverbe.

Vous êtes le seul acteur de votre vie et peu importe la situation que vous vivez actuellement, vous avez en vous les ressources nécessaires pour concilier vie professionnelle avec vie personnelle.

Si vous avez envie de changer et besoin d’un coup de pouce pour réveiller vos talents, contactez-moi et ensemble, allons chercher la positivité dont vous avez besoin pour ne plus jamais dire : je n’ai pas envie de travailler.

>> 👉 Rejoignez la Communauté avec le Groupe Facebook !

Coaching Reconversion Professionnelle

 Article rédigé en collaboration avec la plume de « Lou Rédac ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.