Je m’appelle Djessi MONNY TYRODE, coach de vie et experte en bilan de compétences. J’ai bientôt 37 ans, mariée et mère de 2 charmants loustics. Depuis 2021, je réalise ma passion : j’accompagne les personnes à retrouver de l’harmonie dans leur vie, trouver leur voie en guérissant de leurs blessures du passé pour s’éclater dans leur vie perso et dans un travail qui les fait vibrer.

Mais, trouver ma voie ne s’est pas fait d’un coup…

J’ai fini par comprendre que j’étais en formation. Et par formation, il faut comprendre de sacrées montagnes russes ! 

Pourtant, c’est de l’élan des chutes que de grandes ascensions peuvent se produire : un ras-le-bol, l’énergie de l’instinct de survie, des circonstances se connectent et font sens !

👉 Dans ce nouvel article, Djessi de HarMonny Evolution vous partage ses propres étapes pour retrouver de l’harmonie dans votre vie et trouver votre voie en illustrant les bénéfices du bilan de compétences.

Djessi Monny Tyrode Coach

Choisir de se choisir pour son bien-être

J’ai grandi dans un milieu où l’avis des parents et des plus âgés s’impose de gré ou de force. Ce qui m’a conduite à me montrer très conciliante, voire plutôt craintive.

Alors quand notre mère a immigrée avec nous et ses enfants il y a 25 ans en France pour repartir à zéro, son ambition était que nous puissions trouver un emploi stable et nous intégrer dans notre nouvelle terre d’accueil.

« La comptabilité, c’est un secteur qui ne connaitra pas la crise », m’a-t-elle dit.  

Et, je dois le dire, nous manquions d’argent…

J’ai répondu : Yes maman ! Je savais manier les chiffres et j’étais une excellente gestionnaire. 

« Ça sonne bien et de toute façon est-ce que tu as le choix », ai-je pensé.

Je me suis embarquée dans un BAC compta, que j’ai obtenu. 

Oui… Mais…

Il y avait quelque chose qui clochait : Je m’ennuyais.

Et pour cause, j’aime les gens plus que les « chiffres ».

J’ai compris que ça n’allait pas être possible pour moi de faire ça toute ma vie ! Moi, je voulais servir à des personnes.

Il fallait donc assumer cette décision auprès de ma mère.

Mon sérieux dans les études et mes notes ont été des alliés pour obtenir son soutien dans mon choix déterminé de m’orienter dans les Ressources Humaines.

Le fait est, qu’elle est décédée brutalement 3 ans plus tard. 

Elle n’aura pas eu le temps de voir comment je me sens à l’aise dans cette voie où je suis utile aux gens.

Choisir sa voie, c’est se détacher des attentes extérieures pour faire des choix qui ont du sens pour soi et en assumer les effets tous les jours.

En bilan de compétences, je guide mes bénéficiaires justement par cette première étape. Celle de clarifier les raisons qui ont motivé les choix professionnels précédents. 

Comprendre ses valeurs et aspirations au travail

Trouver Equilibre au Travail

Au travail, j’ai toujours apprécié non seulement d’être utile à des personnes, mais aussi de travailler en autonomie, en toute créativité, à avancer dans un cadre « souple » et dynamique qui place l’humain au cœur de sa réussite.
J’apprécie la diversité des tâches, des gens, des situations qui nous poussent à grandir dans notre pratique.

L’aube de mes 30 ans : en poste comme chargée de recrutement et formation dans le secteur public.

Déjà, au bout de 2 ans, je me sens ramollie, l’ennui au travail s’est installé, les réorganisations internes et l’inertie de la machine administrative titillent mon désir d’ailleurs tout comme les faibles possibilités d’évolution au sein de la branche RH.

Je travaille avec des collègues formidables qui transforment l’atmosphère par leur bonne humeur ; les entretiens en collaboration avec les managers me “perfusent” temporairement de cette euphorie collective, mais peu à peu, ça ne suffit plus.

Je veux plus de sens… d’évolution salariale et hiérarchique, de projets innovants et qui avancent vite! Et puis je prends conscience que choisir sa voie, c’est s’aligner au sens de sa contribution par le travail.

Ici, le bilan de compétences met en lumière l’objectif recherché professionnellement : se reconvertir, évoluer en interne ou dans son domaine ou de donner vie à un rêve de projet.

Reconnaître ses talents et tirer parti de ses compétences

Retrouver de l’harmonie dans sa vie et trouver sa voie nécessite de connaître nos qualités personnelles et ce que nous savons faire avec notre niveau de performance selon les objectifs : Insuffisant, moyen, satisfaisant et exceptionnel.

Selon Hendricks, les leaders et les personnes qui « réussissent » leur carrière professionnelle passent le plus clair de leur temps dans leur zone d’excellence.

L’endroit où nos résultats sont bons, est la zone d’excellence

On y trouve les tâches que l’on maîtrise, où notre niveau de compétence est nettement supérieur aux autres. Nos objectifs sont largement atteints et notre « expertise » est reconnue (même si elle n’est pas toujours valorisée comme on le souhaiterait).

C’est également une zone de confort, parce qu’elle donne de la confiance en soi du fait de cette maitrise des tâches et cela peut mener à de la stagnation.

Quand il est question de combiner le « top » : sens, valeurs, compétences, satisfaction, performance et impact, la zone d’excellence devient limitée. C’est l’appel de la zone de génie.

Dans la zone de génie, nous utilisons pleinement nos ressources et nous acceptons nos challenges avec un « mindset d’apprentissage » enthousiaste et curieux.

Dans cette zone autrefois refuge, je vivais sur mes acquis. Je comprends vite, je modélise, j’améliore, si bien que ma hiérarchie a de la facilité à me confier des responsabilités pour ma rigueur et mes résultats à la hauteur de leurs attentes, voire au-delà. 

Sauf qu’un de mes points forts, c’est le relationnel !

Harmonie dans les Relations

En fait, j’ai une grande empathie et bienveillance pour les personnes avec qui j’échange. Naturellement, elles se sentent à l’aise pour évoquer leur problématique, et je perçois facilement leur état d’esprit ainsi que leur état émotionnel. 

Au premier contact, bien que ma nature semble introvertie, je bascule très vite dans l’extraversion lorsqu’il s’agit de challenger, d’encourager, de transmettre des savoirs. Cet état de flow s’installe, me nourrit et je ne me lasse pas.

Mon déclic s’opère donc, en plein entretien face à une candidate que je me vois en train de coacher pour décrocher le poste pour lequel elle postule, au lieu de l’évaluer à l’embauche.

En un éclair, je réalise que je veux changer de casquette et d’environnement. Trouver sa voie, suit des prises de conscience en lien avec notre personnalité et nos ressources.

En bilan de compétences, la deuxième phase de notre travail, nous amène à explorer le parcours professionnel, les compétences et aptitudes de la personne.

On prend également le temps de réaliser un autoportrait avec des tests de personnalité, d’intérêts et profil professionnel. Enfin, l’entourage personnel et professionnel peut aussi être mis à contribution pour avoir un regard à 360°.

Cela permet de faire émerger des pistes de métiers ou de projets que l’on creuse par des enquêtes terrains pour les confronter à la réalité et les rendre concrétisables.

Poursuivre sa voie, c’est oser prendre un risque pour retrouver de l’harmonie

Retrouver Paix interieure

Il y a un monde entre savoir et passer à l’action. 

La saison de vie dans laquelle nous nous trouvons avec son organisation, ses enjeux peut ou non faciliter la réalisation concrète d’un projet professionnel. Il faut également en tenir compte.

Jeune maman, avec un emprunt immobilier sur 15 ans, j’annonce joyeusement que je m’apprête à quitter la « sécurité » d’un poste dans la fonction publique territoriale pour retourner dans la fosse aux lions du secteur privé et faire un métier qui me fait vibrer : gestionnaire individuelle de carrière !

Ma transition pro, je l’ai préparée. J’ai trouvé “THE Poste” avec tous les voyants au vert : 

✅grand groupe

✅près de chez moi

✅bien payé

et une chef qui parait sympa et attachée à la progression de ses équipes, des missions variées.

C’est un ouf de soulagement chez mes proches plus que l’explosion de joie que j’attendais…

Pour eux, ils ont beaucoup trop d’inquiétudes : 

Dans le secteur privé, il y a beaucoup de discriminations.”

 “Tu es une femme et tu es noire.”

“Au moins dans le secteur public, tu es en sécurité dans ton emploi.”

J’ai croisé pas mal d’agents toujours en « sécurité » dans leur emploi, mais qui sont en réalité au placard et brisés psychologiquement. Je refuse de me laisser mourir à petit feu pour une cage dorée.” 

Donc pour moi, j’ai beaucoup d’espoir pour ce nouveau poste. Je compte m’investir à fond, mais rapidement, c’est la douche froide…

La manager qui m’a recrutée est  partie  avant mon arrivée et ça coince avec les valeurs et la manière de travailler de l’équipe de direction restante. 

Fin de période d’essai !

Je ne m’étais pas préparé à vivre un échec professionnel, surtout pas maintenant.

C’est dans ces moments-là que le soutien de ceux que l’on appelle les proches est précieux.

J’accuse le coup et je lâche quelques seaux de larmes puis, je switche de mindset (mental). Après tout, je ne suis pas loin de mon objectif !

A ce moment, je viens de comprendre l’importance de partager les mêmes valeurs fondamentales avec mes collègues et partenaires.

Choisir sa voie, c’est choisir où et avec qui on veut s’épanouir au travail.

En attendant ce nouvel employeur, je me forme et j’obtiens la certification pour accompagner les transitions professionnelles grâce au bilan de compétences avec Garance & moi.

Ensuite, il faudra attendre la fin du confinement de la crise sanitaire du Covid 19 pour que je réalise et j’accepte malgré l’insécurité, que l’entrepreneuriat, est la structure qui se prête le mieux à l’expression de mes valeurs, ma personnalité et mes ambitions.
J’enchaine mes formations de praticien PNL et de coach professionnel avant de lancer mon accompagnement et mon entreprise HarMonny Evolution.

En conclusion

Pour finir je dirais que, trouver sa voie, c’est découvrir des trésors passé-présent-futur.

C’est comme créer une harmonie avec des expériences de vie, des aptitudes et des compétences cacophoniques.

Prises séparément, elles peuvent ne pas avoir de sens. Mais en regardant le tout comme ne faisant qu’UN, on arrive à entendre cette mélodie en OR. D’où mon désir d’avoir une approche globale des personnes que j’accompagne en bilan de compétences et en coaching.

En 2023, après deux ans d’activité, je savoure avec gratitude le bonheur que ça m’apporte de faire chaque jour ma passion et d’avoir des projets spéciaux autour de l’épanouissement des femmes.

Dernière chose : trop souvent, nous laissons des voix venant de l’extérieur ou des douleurs guider nos vies et nos choix de repli ou de fuite. En faisant la démarche de croire en vous et trouver votre voie, vous vous réappropriez votre place. Vous vous libérez de fardeaux émotionnels et vous embrassez la force incroyable de la résilience. Vous progressez en estime, en confiance en vous, et vous voyez le fruit de l’impact positif autour de vous. 😉

– Article invité par Djessi Monny Tyrode

Retrouvez Djessi sur Linkedin, ou sur son site HarMonny Evolution.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.